La betterave est un aliment extrêmement intéressant sur le plan sportif, une bonne raison pour l’inclure dans un smoothie avant l’entraînement. Voici une recette simple à préparer !

Pourquoi inclure du jus de betterave ?

Le jus de betteraves à une teneur élevée en nitrates, et ces derniers vont permettre de mieux oxygéner le muscle durant l’effort. En effet, le jus de betterave va augmenter la vasodilatation des vaisseaux sanguins. Le sang sera plus fluide, il circulera mieux, alimentant plus efficacement les muscles lors de la pratique sportive. La conséquence ? Une meilleure endurance pour la course à pied, le vélo, etc…

De plus, le jus de betterave contient également de la bétaïne, un élément qui va améliorer l’endurance de force (utile pour la musculation).

Ce smoothie est composé de :

  • 200 à 300 ml de jus de betterave, si possible bio et lactofermenté
  • 1 petite poignée de fruits rouges surgelés
  • 5 dattes sans noyaux
  • 1 cuillère à café d’huile de noix de coco

Mettre tout au blender et mixer

L’intérêt des fruits rouges est leur apport élevé en antioxydants (le jus de betterave en contient aussi beaucoup), permettant de prévenir le stress oxydatif qui découle des entraînements, surtout dans les sports d’endurance.

Quant aux dattes, elles sont riches en glucides à index glycémiques (IG) élevés. En temps normal, c’est mieux d’éviter les sucres à IG élevés, sauf que ceux des fruits ne sont pas dangereux en comparaison à ceux présents dans les aliments transformés (car le sucre est raffiné). Et placer des sucres à IG élevés avant l’entraînement est un bon choix, cela permet d’avoir un gain d’énergie pour la séance.

 

 

Enfin, l’huile de coco va ralentir l’assimilation des glucides présents dans les dattes, pour que l’énergie soit disponible pendant l’entraînement et non avant.

Smoothie à consommer quand ?

Pris 30min à 45min avant l’entraînement, ce smoothie est un bon moyen d’apporter une énergie très bien assimilée par l’organisme, que le corps reconnait. C’est bien mieux au niveau de la santé que les booster, souvent consommés avant les séances de musculation.

Pour connaître d’autres conseils, tu peux télécharger maintenant le guide gratuit sur la nutrition sportive vegan en cliquant ici. Entraîne-toi avec le cœur, mange avec le cœur !