Test du Phytostart de Salvia Nutrition : énergie maximale et récupération accélérée

Il y a quelques semaines, Salvia Nutrition m’a proposé d’essayer leur produit spécifique à la pratique sportive, le Phytostart. Il s’agit d’un complément alimentaire bio et vegan, à base de Guarana et de Ginseng (principalement), qui est censé aider à augmenter les performances, l’énergie, et faciliter la récupération après l’effort.

Etant devenu vegan depuis quelques mois suite au démarrage de mon défi, je pense que mon corps est encore en phase d’adaptation, ce qui explique les baisses de régime que j’ai parfois dans la journée ou après des séances de musculation (j’ai par ailleurs un sommeil pas très qualitatif).

J’ai donc accepté de tester le Phytostart, et les promesses ont été tenues !

De l’énergie sur toute la journée

Je n’ai pas changé mon alimentation durant cette période et tant mieux, car cela m’a permis de bien pouvoir ressentir la différence. Je pense que c’est nécessaire de ne pas modifier son alimentation quand on veut essayer un complément alimentaire, les bénéfices éventuels pouvant être en lien avec ce changement d’alimentation et non avec le produit.

La cure a duré environ un mois. J’ai démarré pendant une semaine avec le programme d’attaque (6 gélules par jour) puis j’ai continué sur le programme d’entretien (3 gélules par jour).

J’ai commencé à bien ressentir les effets sur ma forme au bout de 4 à 5 jours. J’avais moins de difficulté durant les entraînements, et j’avais beaucoup plus de tonus et de vitalité sur l’ensemble de la journée. Je n’avais plus ces creux d’énergie que je pouvais avoir avant.


C’est donc un point très important, car je pouvais me donner complètement à fond pendant les séances ! De plus, il m’arrivait d’avoir parfois un coup de barre après l’entraînement et cette sensation a complètement disparue. Le ginseng est une plante extrêmement efficace contre la fatigue. On trouve aussi dans le Phytostart de l’acérola qui remplira le même rôle (riche en vitamine C).

J’avais vraiment le sentiment d’avoir plus l’énergie, et surtout de manière diffuse sur toute la journée. De plus, l’action du ginseng combinée à celle du Guarana va avoir des effets positifs sur le système nerveux, étant lui-même énormément taxé en musculation (surtout avec des charges lourdes).

Good bye courbatures

Avant de commencer la cure, je savais que j’arrivais dans une période d’un mois ou j’allais changer mes entraînements, c’était prévu dans ma programmation. Je suis passé sur des séances plus gourmandes en énergie, avec une base cardio plus importante, et un volume d’entraînement plus élevé dans la semaine (6 séances par semaine alors que 5 auparavant).

Personnellement, j’ai toujours eu des grosses courbatures aux ischios-jambiers (les muscles à l’arrière des cuisses) et plus modérément aux quadriceps durant 3 ou 4 jours après une séance focalisée sur les jambes. D’ailleurs, je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas (le squat fait souvent des ravages…).

C’était donc une réelle bonne occasion pour moi de voir ce que donne le Phytostart au niveau des courbatures. Si j’ai toujours eu des courbatures au squat et que je pars pour un mois avec plus de squat, je pense que je suis bien placé pour analyser ses effets !


Et le Phytostart m’a vraiment aidé là-dessus, c’est là où j’ai ressenti le plus gros changement. Je suis passé de 3 à 4 jours de courbatures à 1 ou 2 jours, avec des courbatures beaucoup plus faibles, quasi inexistantes après 2 semaines de cure. Pour le reste du corps je n’ai jamais de réelles grosses courbatures donc je n’ai pas pu voir de différence mais au niveau des jambes, c’était réellement le jour et la nuit.

Du coup, j’ai pu augmenter plus rapidement mes charges d’entraînement, car je pouvais faire une deuxième séance dans la semaine consacrée au même groupe musculaire sans courbatures. C’est donc un réel avantage pour les personnes qui veulent augmenter leurs performances ou simplement diminuer leurs courbatures après l’effort !

Et comme expliqué dans la partie précédente, la composition du Phytostart favorise une bien meilleure récupération nerveuse, un vrai cercle vertueux pour la musculation.

Une meilleure cicatrisation

De temps en temps, je finis ma séance avec les mains écorchées, ça m’arrive quand je travaille sur la barre fixe (tractions, muscle up…). J’avais aussi l’habitude de devoir attendre environ une semaine pour pouvoir retourner à nouveau sur la barre, le temps que la peau des paumes de mains cicatrise. 

Ça n’a pas manqué, je me suis ouvert les paumes pendant la cure de Phytostart. Cependant, j’ai remarqué qu’après seulement 2 jours, les écorchures avaient en partie disparues. Je me suis donc renseigné pour savoir si le produit pouvait jouer un rôle.

Effectivement, il contient du cynorrhodon, qui va avoir une action ciblée sur la régénération cellulaire et va donc accélérer la cicatrisation. C’est très utile plus pour les personnes qui pratiquent par exemple de la gymnastique, du street workout ou du Crossfit.

Et après la cure ?

Après cette cure d’un mois, j’ai attendu quelques semaines pour comparer à nouveau, afin de pousser le test jusqu’au bout. Et je me suis rendu compte d’un retour de la fatigue environ 2 semaines plus tard, plus léger qu’avant mais encore présent, ce qui prouve bien que le produit a eu un réel effet sur ma forme.

De plus, les courbatures sont également réapparues. De manière beaucoup moins intensives également, mais je sens quand même une différence avec la période de cure ou je n’y pensais presque plus.

J’ai donc accepté de promouvoir le Phytostart sur mon blog, étant vraiment satisfait de ses effets. De plus, Salvia Nutrition ne propose que des produits bio et cherche à agrandir sa gamme vegan (ces valeurs éthiques sont très importantes pour moi). Pour te procurer le Phytostart, tu as juste à cliquer ici.

Si tu es fatigué et que tu aimerait retrouver de l’énergie, que tu te sens légèrement malade ou si tu souhaites simplement être plus en forme, le Phytostart peut vraiment t’aider. Attention cependant, il s’agit d’un complément alimentaire. Il ne remplace pas une bonne alimentation.

De plus, je te conseille de ne pas en prendre de manière continue mais de faire des cures de manière occasionnelle. Il peut t’aider en période hivernale, pendant une phase de transition vers le végétarisme / véganisme ou durant une période personnelle stressante par exemple.

Si tu l’essaies, n’oublie pas de me donner ton retour dans les commentaires mais je ne pense vraiment pas que tu seras déçu !