Les super aliments du sportif végétarien / vegan : la poudre de maca

Le maca est une plante originaire d’Amérique du Sud (présente majoritairement au Pérou) et poussant sur les altitudes très élevées. Vénérée depuis plusieurs milliers d’années, elle est reconnue pour son action positive sur la libido. Mais en dehors de son effet aphrodisiaque, elle présente une exceptionnelle richesse nutritionnelle qui peut grandement aider le sportif végétarien / vegan.

Prendre plus facilement de la force et de la masse musculaire

« Le viagra Péruvien », c’est comme ça qu’on appelle également le maca. Des études ont prouvées que la consommation de maca est directement liée à l’augmentation de la libido et de la fertilité, sans que l’on sache encore l’expliquer (les études sur le maca sont encore récentes). Il semble que cela soit dû entre autres au fait que le maca augmente le flux sanguin en direction de la région pelvienne.

Il se trouve que le désir sexuel va influencer indirectement la prise de masse musculaire et la force. Même si le maca n’a pas d’effet encore prouvé au niveau hormonal, son action sur la libido va favoriser la concentration durant l’entraînement, et donc permettre d’en augmenter l’efficacité et le rendement.


De plus, le manque de libido est lié au stress. En augmentant la libido, le maca va diminuer le stress, ce qui va encore avoir une conséquence positive sur l’efficacité des séances, mais également sur la perte de masse grasse (le stress augmente le cortisol, ce dernier étant souvent responsable de la prise de masse grasse).

De meilleures performances en tombant moins malade

Le maca va permettre de renforcer efficacement le système immunitaire, ce qui se traduit par une résistance accrue aux maladies. Et si on résiste mieux aux maladies, on met toutes les chances de notre côté pour progresser au niveau sportif.

Comme tout est lié, la meilleure résistance aux maladies va aussi mettre le corps dans les meilleures dispositions pour atteindre ses objectifs sportifs (lutter contre la prise de masse grasse par exemple).


Le maca a aussi une action reconnue sur le tonus, permettant d’être bien plus en forme (très riche en vitamines et minéraux, en particulier en vitamine C). Agissant sur le système immunitaire et le tonus, le maca est donc un choix judicieux pour les sportifs / non sportifs qui se sentent fatiguées à l’approche de l’hiver, tout comme la spiruline.

Il peut être également un allié pour une personne en transition vers le végétarisme / végétalisme. Bien sûr, il ne faut pas oublier que cela ne remplace pas une alimentation végétale de qualité, avec un maximum d’aliments naturels et complets.

Comment consommer le maca ?

Comme souvent avec les aliments aux grandes propriétés, il existe tout et n’importe quoi dans le commerce. Il faut veiller à choisir une source de maca produite à partir de racines cuites afin d’éliminer les alcaloïdes, potentiellement dangereux pour la santé. La provenance doit également être surveillée car elle va affecter la qualité du produit.


C’est au Pérou que l’on obtient le meilleur maca, et le prendre d’origine biologique va bien évidemment considérablement augmenter sa richesse nutritionnelle. L’extrait de maca bio originaire du Pérou est donc le meilleur choix que l’on puisse faire. Consommer du maca sous forme de poudre n’est pas obligatoire, c’est simplement pour éviter son goût particulier et pouvoir l’ajouter à des smoothies ou autres recettes (1 à 3g par jour semble suffire pour bénéficier de ses bienfaits).

Voici un exemple de maca qui correspond à ces critères :

http://www.maca-perou.fr/info/la-maca-et-la-recherche-scientifique-19.php

https://www.plantavie.com/maca-du-perou,fr,4,maca.cfm