Bilan sanguin sportifs vegan

Généralement, les prises de sang sont prescrites par les médecins dans le cadre d’un bilan de santé, ou pour un suivi médical particulier. Chez les personnes jeunes et sans souci particulier, les analyses de sang ne sont pas nécessairement faites de manière régulière. En tant que sportif végétalien, tu es certainement en forme et tu te dis peut-être que tu n’as pas besoin de faire de prise de sang dans l’immédiat. Tu as sans doute raison… Mais, même si tu n’es pas trop fan des piqûres, je te conseille de lire cet article pour tout savoir du bilan sanguin pour les sportifs vegan et végétariens.

Quand les sportifs vegan doivent-ils faire un bilan sanguin ?

Bien que parfaitement compatible avec le sport, le régime vegan peut être à l’origine de certaines carences s’il n’est pas équilibré. C’est pourquoi il peut être nécessaire d’effectuer une prise de sang de temps à autre pour vérifier s’il y a un déficit à combler.

Pour sportifs vegan en bonne santé apparente

Si tu ne souffres d’aucun symptôme particulier pouvant être lié à une carence, il est inutile de te précipiter chez le médecin ! Tu pourras simplement lui parler de ton mode d’alimentation lors de ta prochaine visite et lui demander si tu dois faire une analyse de sang ou non.

S’il le juge nécessaire, il pourra alors te prescrire un bilan sanguin, juste pour s’assurer que tout va bien. Éventuellement, tu pourras répéter cet examen tous les ans. Cela permettra de vérifier que les résultats restent corrects sur le long terme et que ton alimentation vegan répond à tous tes besoins.

La prise de sang en cas de suspicion de carence

En revanche, il sera judicieux de prendre rendez-vous rapidement chez ton médecin pour une prise de sang si jamais :

  • tu te sens anormalement fatigué ;
  • tu as l’impression que tes apports alimentaires ne conviennent pas à ton activité sportive ;
  • ou que tu ressens des signes alarmants pouvant être dus à des carences en fer par exemple.

Voici quelques signes auxquels tu dois particulièrement prêter attention :

  • essoufflement anormal à l’effort ou en dehors de l’effort ;
  • vertiges ;
  • troubles de la vision ;
  • perte des cheveux ;
  • membres engourdis ;
  • troubles du sommeil ;
  • déprime ;
  • etc.

Si les résultats de la prise de sang montrent un déficit quelconque, ton médecin pourra alors te prescrire des compléments alimentaires. Il est aussi possible qu’il te demande de faire des analyses de sang régulières (tous les 6 mois par exemple) jusqu’à ce que les résultats s’améliorent.

Sache que les carences ne sont pas réservées aux vegan ! Les symptômes qu’elles génèrent sont très divers et végétariens comme omnivores peuvent aussi en être victimes.

🌱 Petit aparté : je te rappelle que tu peux accéder à ma vidéo “comment éviter les carences quand on est vegan” ici.

Quelles sont les analyses sanguines à effectuer chez les végétaliens ?

Lorsque tu vas voir ton médecin pour un bilan sanguin, n’oublie pas de lui préciser quel est ton régime alimentaire (végétarien, vegan, pesco-végétarien, etc.). Cela lui permettra de te prescrire les analyses les plus pertinentes et en éviter d’autres qui seraient inutiles.

Le bilan sanguin classique

Ce sont les tests les plus communs que l’on retrouve dans presque tous les bilans sanguins. Il s’agit entre autres :

  • de la numération sanguine : permet de compter et analyser les globules rouges et blancs ;
  • de la vitesse de sédimentation qui permet de détecter les inflammations ;
  • du bilan hépatique qui analyse les enzymes du foie ;
  • du bilan lipidique pour mesurer le taux de cholestérol ;
  • et du taux de créatinine, qui permet de voir si les reins fonctionnent normalement.

Bien que déjà plutôt complet, ce bilan sanguin ne révèle pas les déficits nutritionnels. C’est pourquoi quelques tests complémentaires peuvent être utiles, notamment dans le cadre d’une alimentation sportive vegan.

Devenir vegan sans risque pour la santé : ce que disent les études

Des analyses de sang spécifiques pour les vegan

Il existe quelques vitamines et micronutriments qui peuvent nous faire défaut lorsque l’on est végétarien ou végétalien.

Soit ces éléments sont absents des aliments d’origine végétale, soit ils sont moins bien absorbés par l’organisme que leur alter ego d’origine animale. C’est notamment le cas de la vitamine B12 ou du fer. C’est pourquoi il faut garder un oeil dessus pour éviter les carences.

Ton médecin pourra donc te prescrire des analyses complémentaires pour surveiller tes taux de :

  • fer ;
  • vitamine D3 ;
  • folate (vitamine B9) ;
  • vitamine B12.

Attention : plusieurs sources s’accordent à dire que les analyses d’urine sont plus efficaces que les analyses de sang pour détecter une carence en vitamine B12. Comme l’explique cet article, les taux de B12 détectés dans les échantillons sanguins peuvent être plus élevés à cause de la présence de molécules analogues à la B12.

Enfin, si des déficits en minéraux et oligo-éléments sont suspectés, ton médecin pourra aussi faire analyser ton taux de zinc, de selenium, de calcium, de cuivre… et bien d’autres !

Quand elle est variée et équilibrée, l’alimentation vegan n’est pas nécessairement synonyme de carences !

Pour récapituler

La prise de sang est un examen plutôt courant mais pas nécessairement anodin. C’est un excellent moyen de savoir si tu es en bonne santé et si tes apports alimentaires couvrent tes besoins. Dans le cadre d’une alimentation sportive vegan, c’est l’arme ultime pour détecter de potentielles carences !

Entraîne-toi avec le coeur, mange avec le coeur ! Et si tu souhaites apprendre à construire des menus sportifs et vegan sans risque de carences, retrouve tous mes conseils dans le programme VEGAN & SPORTIF.