Vegan power de Brendan Brazier : l’alimentation vegan sport et santé

Vegan Power de de Brendan Brazier s’organise selon moi en 3 parties. Premièrement, on y découvre quels sont les causes de la plupart de nos problèmes de santé actuels. On s’en doute, ça tourne autour de l’alimentation mais pas seulement. On comprend par exemple à quel point le stress de la vie moderne est lié à notre santé.

Ensuite, Brendan Brazier nous donne des solutions pour améliorer sa santé et ses performances sportives, grâce aux aliments d’origine végétarienne / végétalienne les plus nutritifs. Enfin, la dernière partie est la mise en pratique, avec des exemples de journée type et des recettes riches et variées.

Pourquoi Vegan Power ?


Pour moi, le grand intérêt de ce livre, c’est d’être complet sans être lourd ni rébarbatif. Bien que faisant 300 pages, l’ouvrage se lit facilement puisqu’il est organisé de telle manière que l’on peut se référencer directement à ce qui nous intéresse. Ça reste normal pour un livre de ce genre mais il est bien organisé par rapport à son volume.

En l’occurrence, les personnes souhaitant comprendre pourquoi il faut privilégier tel comportement alimentaire pourront trouver des réponses à leurs questions dans la première partie du livre. Mais ceux qui se demandent simplement comment faire peuvent la zapper pour passer directement à la mise en pratique.


De plus, au niveau de la mise en pratique, on trouve deux approches : l’approche rigoureuse avec le plan d’action détaillé sur 12 semaines ou l’approche plus soft avec la liste des recettes. Le livre s’adapte donc à chacun, faisant de lui un ouvrage tout public.

Vegan power est un condensé de plusieurs livres, tantôt informatif, tantôt pratique. Et là où il est particulièrement efficace, c’est qu’il reste toujours clair, précis et digeste, car expliqué de manière simple et ludique. Brendan Brazier nous raconte même ses anecdotes personnelles, comme quand il ne comprenait pas pourquoi il accumulait de la graisse alors qu’il venait d’augmenter son volume d’entraînement, et donc potentiellement sa dépense énergétique. Il décrit à chaque fois la solution qu’il a trouvé, ce qui démontre sa grande expérience dans l’association sport / alimentation vegan.

La qualité informative

Ce livre est une mine d’or pour quiconque souhaite comprendre comment organiser ses assiettes sans aliments d’origine animale. Brendan Brazier connait son sujet sur le bout des doigts et nous offre un panel d’aliments et de recettes toutes plus créatives les unes que les autres. De plus, il prend le soin de nous proposer les aliments les plus intéressant au niveau nutritionnel.


Gels pour sportifs, nutrition avant et après l’effort… Tout est mis en place pour proposer une alimentation sportive extrêmement complète, depuis le petit déjeuner jusqu’au coucher. On a l’impression d’entrer dans un magasin bio quand on feuillette le livre, avec des aliments encore inconnus mais qui ont de réels intérêts sportifs. Il ne laisse pas de côté la musculation, il donne des solutions selon chaque type de sport (haute, moyenne et faible intensité).

La force de Vegan Power

On ne va pas se mentir, certaines personnes sont réfractaires au terme vegan. Brazier reste très objectif dans ses propos et n’est pas là pour faire l’apologie du véganisme mais pour informer sur la manière d’optimiser une diète qui exclue les aliments d’origine animale. Ça reste évident pour un livre pratique mais ça renforce encore plus son genre tout public. « Vegan » est présent dans le titre mais passé la couverture, le terme apparaît comme volatilisé.

Vegan power peut se retrouver dans toutes les mains tant l’approche informative de Brendan Brazier est universelle. D’ailleurs, il n’hésite pas à donner les inconvénients de certains aliments d’origine végétale, concernant les allergènes potentiels ou le fait que la plupart des légumineuses sont acidifiantes pour l’organisme. Son but n’est pas de convaincre mais bien d’informer comment optimiser au maximum son alimentation végétale.


De plus, la longue expérience de Brendan Brazier en tant que triathlète (pratiquant de L’Ironman, une discipline combinant 3,8km de nage, 180km de cyclisme puis un marathon – un peu plus de 42km –) nous pousse à l’écouter et à lui faire confiance, étant donné le défi physique et mental immense que demande cette discipline. J’ai déjà essayé sa recette de pancakes et je n’ai pas été déçu, les promesses sont tenues au niveau énergétique.

Le point négatif

Si je pouvais faire un reproche au livre, c’est le fait que la plupart des aliments qui sont proposés ne conviendront pas à tout le monde, au niveau du budget. Qui veut prendre soin de sa santé doit mettre la main au portefeuille, les aliments présents dans les recettes sont assez chers. Personnellement, je trouve ça complètement normal, la bonne alimentation a forcément un coût et c’est une question de priorités.

Si tu veux te procurer Vegan power, tu peux cliquer directement ici. Je sais que quand j’en aurai la possibilité, je n’hésiterai pas à inclure beaucoup de ses recettes dans mon quotidien. Vegan power m’a donné encore plus envie d’avoir une alimentation saine et nutritive, pour soutenir mon effort en musculation et améliorer ma santé globale.