Les super aliments du sportif végétarien ou vegan – La spiruline

La spiruline, on en entend de plus en plus parler. Elle est considérée comme un complément alimentaire et elle a un profil particulièrement intéressant pour un sportif végétarien / végan, car sa composition va lui permettre d’aider à couvrir les besoins spécifiques à un mode alimentaire sans viande. 

Présente sur Terre depuis 3 milliards d’années et ressemblant à l’ADN, elle a un statut quasi mystique. Une micro algue qui symbolise la vie. Par ailleurs, ses bienfaits sont si nombreux que beaucoup lui attribuent le titre d’aliment naturel le plus complet de la planète.  Voici plusieurs raisons d’intégrer la spiruline dans son alimentation. On se basera sur la prise quotidienne conseillée (5mg).

Un taux de protéines 3 fois supérieur à la viande

La spiruline est un concentré de protéines, qui s’élève à environ 60g de protéines pour 100g, soit 3 fois plus qu’un steak de bœuf, égal quant à lui à 20g de protéines pour 100g. La spiruline renferme tous les acides aminés essentiels, avec de plus une assimilation supérieure de 60% à celle de la viande.

treeninglife-article-2-nutrition-spiruline-spirale-lifestyle-musculation-vegetarien

Bien sûr, la spiruline ne peut pas se suffire à elle-même en tant que source quotidienne de protéines, son prix étant très élevé. Mais ça reste intéressant de connaître cette particularité en tant que sportif végétarien / végan.

Du magnésium pour le métabolisme énergétique

Le magnésium permet d’améliorer l’utilisation des glucides et des protéines ingérés, et agit sur le système nerveux. Un sportif végétarien peut en trouver par exemple dans le cacao, le soja, les amandes, et la spiruline. Le magnésium est aussi important pour faciliter le sommeil, et on sait que le sommeil est capital dans la récupération physique et nerveuse.

Du fer pour l’oxygénation musculaire

A quoi sert le fer ? Il sert principalement au transport de l’oxygène dans l’organisme. Le fer a donc un rôle capital dans l’alimentation sportive, l’oxygène étant utilisé par les muscles comme source d’énergie. Le fer étant très abondant dans la viande rouge, le sportif végétarien / végan se doit de trouver des alternatives comme le brocoli, le chou de Bruxelles, le poivron vert… et pourquoi pas la spiruline, abondante en fer.

treeninglife-article-2-nutrition-spiruline-fer-viande-lifestyle-musculation-vegetarien
https://gourmet-spiruline.fr/bienfaits-spiruline/fer-de-la-spiruline-plus-assimilable-viande.html

Il est aussi bon de savoir que le fer présent dans la spiruline est, comme pour les protéines, beaucoup plus assimilable pour l’organisme que le fer présent dans la viande. Il ne faut toutefois pas oublier de l’associer avec de la vitamine C pour augmenter son absorption comme par exemple une papaye, un kiwi ou une orange (la spiruline en contient mais faiblement).

Du zinc pour la force et la forme

Le zinc a une action ciblée sur les hormones, le métabolisme énergétique et le système immunitaire. Il facilite les gains musculaires et permet d’éviter les baisses de régime. Dans l’alimentation, les meilleures sources sont les huîtres, le foie de veau et la viande rouge.

Si tu es végétarien, tu en as dans les jaunes d’œufs et si tu es vegan, tu en as par exemple dans les flocons d’avoines, les légumineuses et les fruits secs. Et dans la spiruline. La quantité présente dans les 5mg journaliers reste très faible mais participe à atteindre le quota recommandé.

La spiruline est donc un excellent complément alimentaire pour quelqu’un qui souhaite booster ses performances et le fonctionnement de son organisme de manière générale. Si tu peux, choisis-là bio, comme cette spiruline vendue sur Amazon :

Bien sûr, il faut garder à l’esprit que même si elle a des teneurs élevés parmi ses composants bénéfiques, les doses ingérées restent faibles et elle doit garder son rôle de complément, et non de substitut de repas.

J’en avais parlé dans une vidéo sur la chaîne Youtube TreeningLife que tu peux retrouver ci-dessous, mais un complément alimentaire doit être intégrée dans l’alimentation seulement si l’alimentation de base est bien contrôlée mais ne suffit tout de même pas pour arriver aux apports journaliers nécessaires.

Si cet article t’a plu, partages le pour aider quelqu’un à optimiser son alimentation !

http://www.valorimer.com/contenu-337-fr.html
https://www.espace-musculation.com/calcium.html
http://www.blog.nutrition-outlet.org/2012/11/Le-Zinc.html
http://www.guide-vitamines.org/oligoelements/zinc/sources-alimentaires-zinc.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *