L’eau de coco, une boisson idéale pour le sportif ?

L’eau de coco (eau de noix de coco) est une boisson encore peu connue par la majeure partie de la population, mais elle commence à trouver sa place dans le domaine du sport. De nombreux sportifs consomment aujourd’hui de l’eau de coco (extraite des jeunes noix de coco), même si les publicités font la part belle aux boissons énergétiques transformées. Mais alors quelle est la différence entre ces boissons et l’eau de coco ? Y a-t-il un intérêt à se tourner vers l’eau de coco en guise de boisson sportive ?

Les boissons énergétiques, une belle promesse

Les boissons énergétiques (pour sportifs, à ne pas confondre avec les boissons énergisantes – type Red Bull) vendues dans le commerce ont vraiment la côte depuis quelques années, et les entreprises agroalimentaires qui les produisent le savent bien.

Une des plus connue sûrement, Powerade, est d’ailleurs une marque faisant partie du grand groupe Coca-cola. Pour faire simple, une boisson énergisante est un concentré plus ou moins élevé de sucre, avec des taux variables d’électrolytes, ainsi que des arômes et des colorants artificiels.


En gros, leur concentration en électrolytes (sodium, calcium, magnésium, potassium) est leur seul véritable atout. Il se trouve que les électrolytes sont très intéressants dans le cadre de la pratique sportive, principalement pour les entraînements assez longs (supérieurs à 1h).

En effet, lors de l’effort, le corps transpire pour réguler la température interne de l’organisme, et va donc perdre progressivement de l’eau et des électrolytes, présents dans la transpiration. Cet apport en électrolyte est nécessaire pour améliorer la contraction musculaire, éviter les crampes et maintenir un bon niveau énergétique.


Le sucre présent dans les boissons énergétiques est aussi intéressant pour la pratique sportive mais il est souvent mal dosé, soit trop faible ou bien trop élevé. De plus, le véritable problème est qu’il s’agit pour la plupart de sucres raffinés, du sucre industriel, auquel on rajoute des arômes et des colorants artificiels.

Ce qui en fait des boissons sucrées et aromatisées. En conclusion, certaines sont bien efficaces mais elles restent pour la plupart de belles promesses commerciales. Hormis la présence d’électrolytes, la couleur de la boisson est belle, l’emballage est soigné, mais ça s’arrête là.

Que contient l’eau de coco ?

Avant de parler de la composition de l’eau de coco, il est toujours bon de rappeler que c’est une boisson par définition naturelle. Ce qui signifie tout simplement qu’elle n’a pas été inventée en usine et qu’elle est donc est beaucoup mieux reconnue par le corps.

Les aliments frais et entiers et les boissons naturelles ont cet avantage d’être véritablement « faits » pour nous. En d’autres termes, l’ensemble des nutriments qui les composent seront toujours qu’une qualité infiniment supérieure et permettant une assimilation de grande qualité, en comparaison aux aliments et boissons de source industrielle.


Pour en revenir à son intérêt sportif, l’eau de coco renferme de bonnes proportions d’électrolytes mais aussi des sucres de qualité, et sans les inconvénients des additifs alimentaires (potentiellement dangereux pour la santé). Il apparaît que certains de ses composants sont plus faibles que ceux présents dans les boissons énergétiques.

Mais comme expliqué précédemment, le bon sens nous amène à penser que l’assimilation et la métabolisation des nutriments de l’eau de coco sont bien plus qualitatifs que dans les boissons énergétiques.

L’eau de coco est donc bien adaptée aux sportifs afin de soutenir la contraction musculaire et diminuer les risques de crampes. Elle est un peu plus chère à l’achat, mais comme souvent, la question à se poser reste la même : qualité ou quantité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *